samedi 26 janvier 2013

Histoire de courge

(Antonin a 25 mois)



L'imagier des fruits et légumes que j'ai confectionné pour Antonin commence à être très fourni ! Pour réaliser ce dernier, j'ai légèrement modifié ma technique : lassée de ce que les imagiers d'aliments les représentent tous pêle mêle sans égard pour la saison (pouvez-vous me dire ce qu'évoque une  cerise à un enfant de 15 mois qui, né au début de l'hiver, n'en a de ce fait jamais mangé ?), j'ai décidé de présenter les images une à une au fur et à mesure que nous découvrions les fruits et légumes véritables dans notre cuisine. De ce fait, j'ai dû renoncer à légender cet imagier, ne sachant pas vraiment à l'avance dans quel ordre ils seraient introduits. Si j'achetais pour la semaine, disons, des endives, des betteraves et des navets (oui, oui, c'est l'hiver...), je préparais à l'avance ces trois photos et les montrais à Antonin, en lien avec l'objet réel, au moment où je m'apprêtais à les cuisiner. J'essaie de dégoter des images montrant le fruit ou le légume en son entier, et si possible qui en présente également une coupe : le chou rouge tout neuf change légèrement d'aspect une fois qu'on l'a entamé... ;-)

Hier, Antonin choisit cet imagier dans sa bibliothèque et me demande de le regarder avec lui. Je suis toujours étonnée, car à chaque fois, il a emmagaziné de nouveaux mots depuis la précédente lecture. Quant aux mots qu'il ne sait pas encore produire spontanément, il s'applique à les répéter après moi avec une exigence déconcertante, recommençant jusqu'à ce que sa production le satisfasse ! ;-)

Hier, donc, après avoir passé en revue salades, noisettes et autres poires, nous arrivons à la page de la courge. Bon, j'attends un peu avant d'introduire les sous-espèces telles que potiron, potimarron, butternut etc. Pour le moment, la courge est une courge. Le Damoiseau sèche un peu, je l'aide : "Courge !". Il répète consciencieusement plusieurs fois : "Courge, courge...", reprend son inspiration, et lance un dernier et triomphal "COURGE"... en pointant du doigt les fesses de sa soeur, très en vue à ce moment-là, puisque la Damoiselle s'évertue justement à descendre du lit de son frère, dans une posture de V renversée que nous lui connaissons bien.

Euh... Courge ?? Quelqu'un peut-il me donner une explication plausible à cette association qui respecte l'intégrité de la Damoiselle et de son adorable petit derrière ? :-D

17 commentaires:

  1. Couche, tout simplement ? (je suppose qu'elle en porte ?!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OOOOH !
      MAIS C'EST BIEN SÛR !!!
      Non mais sérieux, je n'avais pas fait le lien (je me sens un peu bête, là) :-D

      Je me disais : "Ça ne peut quand même pas être Ma soeur est une courge, Antonin ne maitrise pas l'usage de la métaphore, que je sache..." ;-D
      Bon, faut dire, il dit "couche" à la perfection, et là il disait "courge" à la perfection, alors, voilà, je n'ai pas fait le lien...

      Bon, euh, c'est pas tout ça, mais il va falloir qu'on re-mange des courges dare-dare, parce qu'il y a comme qui dirait une pitite confusion, là... :-(

      Supprimer
  2. Haha! Trop mignon!

    Je suis justement à penser à des images de fruits et légumes pour ma puce. Si jamais ton document est partageable, je serais preneuse. J'aime beaucoup ton idée des fruits entier et en coupe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sicosico !
      Alors, IL SE TROUVE (par le plus grand des hasards) qu'apparemment j'ai sauvegardé ces images-là. Je te les envoie par mail, si ça t'évite de chercher...

      Mais dis-toi que tu trouveras aussi bien que moi (et aussi vite) sur Google image, et l'avantage, c'est que tu pourras présenter les fruits et légumes que vous mangez effectivement. Ici, tu vas voir, c'est très "automne" (car j'ai commencé cet imagier en automne) et un peu "hiver" (qui débute tout juste)...
      Je ne suis même pas sûre qu'on ait exactement les mêmes fruits et légumes, vu la distance géographique ?? ;-)
      Enfin, je te les envoie, fais-en ce que tu veux, et tiens moi au courant !!

      PS. Toutes les photos ne présentent pas de coupes, mais la plupart. Enfin, tu verras.

      Supprimer
  3. Ahah! Ma plastifieuse vient d'arriver! (celle du Père-Noël a grillé dès la 1ère utilisation...oups!).
    Alors je pense que je vais commencer mon travail par ça.
    Petite question plastifieuse: le résultat ondule un peu, est-ce que c'est parce qu'elle est neuve (...elle est de qualité), est-ce le papier, est-ce que je suis pas très douée? ...)
    J'ai du pain sur la planche!
    Pour cette histoire de courge, c'est vraiment mimi!!
    On a des surprises tous les jours avec le vocabulaire et la phonétique...
    Quand Anjali dit mouton, elle dit "putin"... :-(
    C'est pô d'ma faute, j'vous jure!

    RépondreSupprimer
  4. Hello Lucie !!
    Euh, ça ondule... vraiment ? Attends de voir comment s'est le lendemain quand ça a bien refroidi et on en reparle, mais a priori, non, je dirai que ça n'est pas normal...

    J'ai beaucoup ri en "entendant" Anjali dire Mouton...
    Ça me rassure : je ne l'auraiS pas comprise, je ne comprend pas mon fils, tout va bien. Si, si.
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est re-moi, Lucie : tes plastifieuses, ce sont des QUOI ?
      La mienne est une Fellowes, à un peu moins de 70 euros, elle tient très bien la route vu ce que je lui fais faire, et je l'ai vue dans de nombreuses écoles.
      Quelle est cette marque (du Père Noël), qui t'a lâchée ??? :-((

      Supprimer
  5. je confirme que cela ne me semble pas normal non plus.On m'a offert une Fellowes aussi et, même moi qui ne suis pas très manuelle, j'ai commencé des fiches plastifiées sans problème.
    Je me suis lancée sur les ustensiles de cuisine aujourd'hui: un grand succès (pas en imagier relié mais en fiches pour les poser sur les vrais objets).
    Je pense continuer sur ma lancée avec les légumes (vu que j'ai la tête pour une purée sur deux en ce moment).Je n'y avais pas pensé auparavant mais c'est vrai que c'est une bonne introduction pour motiver mon fils à gouter de tout.

    RépondreSupprimer
  6. OK, en fait la soeur de Fred m'a dit qu'il avaient mis le prix pour être sûr, et quand je regarde, c'est une plastifieuse à 30 euros, et en fait elle est tout simplement merdique (oups),(je le sentais pas cette histoire de cadeau de Noël... comme on dit, c'est l'intention qui compte...)

    Pour infos, c'est une GBC inspire A4...

    RépondreSupprimer
  7. Dites, pourriez-vous me donner la référence exacte de vos plastifieuses, siou plé... Je vais me faire une belle commande... Bises!

    RépondreSupprimer
  8. La mienne est une Fellowes home Laminator Mars A4.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici : Fellowes home laminator Mars A3 ;-)

      Supprimer
    2. Merci! Vous êtes rapides!
      Je pense la prendre en A3 (ça me servira aussi pour le travail!) Je l'ai vue sur c discount à 62,.. euros.
      Dis Elsa, est-ce qu'on peut quand même mettre du papier A4 ( je dis ça parce que j'ai un paquet tout entier!)
      Encore thanks! :-)

      Supprimer
    3. Oui, Lucie, tu peux imprimer tout format qui n'excède pas le A3 : A4, A5, B136, etc. ;-)

      Supprimer
  9. ... je voulais dire "plastifier", et pas "imprimer", bien sûr ! ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Il faut vérifier que l'épaisseur de ton plastique convient au type de ta plastifieuse. C'est écrit en micron.
    A mon avis ton plastique n'est pas assez épais pour ta plastifieuse qui le chauffe trop.

    peu importe son prix, une plastifieuse n'est vraiment pas un objet technique !

    RépondreSupprimer
  11. Non, c'est la bonne épaisseur de plastique...
    En fait comme pour la première (celle du P Noël), le rouleau à l'intérieur ne tourne plus dès la 2ème utilisation, donc elle est hs aussi... la poisse, je vais faire confiance à l'unanimité (qui compte 2 personnes ;-)...)

    RépondreSupprimer