mardi 29 janvier 2013

Papivore

Si j'en crois les commentaires de Fanny et de Johanina dans cet article, ma fille est loin d'être le seul bébé papivore de la terre... Et ça n'est pas une façon de parler, car je peux vous apporter aujourd'hui la preuve qu'à l'autre bout du monde aussi, les tout-petits ont décrété que le papier, avec son bruissement sonore, ses encres toxiques et ses fibres qui collent au palais, c'était une expérience sensorielle délicieuse...

Figurez-vous que pendant que je changeais des couches à tour de bras (plus la Damoiselle a une alimentation solide, plus cette activité prend de place dans ma journée, c'est fou...), mon homme, mon époux bien-aimé et père de mes enfants, se baladait nonchalament en contemplant ce genre de choses :


Et oui, la Corée. Je suis bien évidemment morte de jalousie, mais je ronge mon frein en me disant que dans quelques années, c'est le genre de voyage que nous ferons en famille !

Bon, ce qu'il y a de bien avec ce type de séparation, ce sont les retrouvailles.  Je sais qu'il y a des enfants qui boudent leurs parents après une longue absence, mais ce n'est pas le cas des miens !! La Damoiselle a tout de même pris quelques secondes pour "remettre" ce visage ("J'ai déjà vu cette tête-là quelque part..."), mais considérant que 10 jours d'absence représentent environ 1/25e de sa vie, on ne peut lui en vouloir... 

Et ce qu'il y a de bien, dans les retrouvailles, ce sont les cadeaux. Ben si ! ;-)  Bon, chez nous la tradition veut que les cadeaux que l'on rapporte soient des cochonssetées collectées dans les magasins type "Foire-Fouille" du pays visité. En fait, nous profitons de nos voyages pour rapporter des cochonssetées que nous n'acheterions jamais en France !! La culture populaire, y'a que ça de vrai !! Donc, au milieu des barres snack à l'asiatique (pour moi !) et des petits véhicules en plastique (pour Antonin...), se trouvait cela :

Recto

Verso

Cela, c'est donc le cadeau made in Corea pour Louiselle, une authentique feuille de papier journal en tissu, spécialement destinée à être machouillée et secouée (elle bruisse et crisse comme il se doit). Admirez le réalisme de l'objet, qui reprend la structure d'une vraie feuille de chou coréenne - même les petits encadrés "pub", en bas à l'horizontale, qui ici vantent d'autres jouets pour bébé de la gamme. En fait, à bien y regarder, TOUTE la page n'est qu'une large publicité... pour l'objet lui-même, ce fantastique papier pour bébé ! Et si vous êtes vraiment attentif, vous lirez l'argument suprême... oui, là, ces petites vignettes à gauche du gros titre : 


Oui, donc : grâce à ce jouet spécial, votre enfant ne saccagera plus les revues érotiques de son papa...

Avouez que c'est super class, comme argument, non ? Et convaincant avec ça...

;-)

PS : Louiselle adore son journal coréen ! Mais rassurez-vous, elle ne boude pas les cartons et vrais papiers à recycler pour autant !! ;-)

5 commentaires:

  1. Ah oui! c'est funny!!!
    En tout cas, cet article me donne envie de voyage...

    RépondreSupprimer
  2. Bjr ! Je découvre votre blog, ma fille aussi était papivore, j'ai du faire attention a bien mettre en hauteur tout ce qui se rapproche du papier, carton pendant des mois et des mois, et malgré tout qu'est ce qu'elle a pu en ingérer !
    Chatnoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, ici aussi certaines quantités ont été ingurgitées...

      Bon, apparemment, la Damoiselle n'a même pas eu mal au ventre, alors on se détend ! [respire]

      Bienvenue et bisous au petit chaton noir ! ;-)

      Supprimer