mardi 11 mars 2014

Ma recette de pâte à modeler


Je fais "remonter" ce vieil article aujourd'hui, en le remaniant quelque peu. Car depuis l'été dernier j'ai eu l'occasion de tester ma préparation de nombreuses fois et me voilà fin  prête pour vous livrer la meilleure recette de pâte à modeler maison du monde. Si. Rien que cela ! Elle est inratable et se confectionne en quelques minutes. Le seul ingrédient un peu bizarroïde est la crème de tartre, que vous dénicherez facilement et dont le paquet vous fera bien du profit. Sautez le pas, je vous assure, vous ne regretterez pas les pâtes à modeler du commerce !


Pâte à modeler maison (complètement non toxique)

Ingrédients :

- 200g de farine blanche premier prix.
- 200 g de sel fin premier prix.
- 50g de crème de tartre (soit 2 cuillères à soupe)

(Il s'agit d'un stabilisant, essentiel à cette recette. J'ai acheté la mienne sur Internet, mais il parait qu'on peut en trouver dans les patisseries fines - la crème de tartre entrerait dans la confection des macarons - ou même en pharmacie).

- 2 cuillères à soupe d'huile de votre choix.
- 300 ml d'eau
- 1 tube de colorant alimentaire de votre choix (j'utilise celles de Vahiné, moins de 3 euros les trois, au rayon pâtisserie des grandes surfaces)

Depuis que mes enfants ne portent plus leur pâte à la bouche (ENFIN !! C'est très récent !), je m'autorise de parfumer mes préparations de quelques gouttes d'huiles essentielles, choisies toutefois parfois les moins "appétissantes" : lavande, cyprès ou eucalyptus plutôt qu'orange ou mandarine ! :-)

Préparation :

Dans une grande casserole, mélangez grossièrement tous les ingrédients. Si vous utilisez des huiles essentielles, ne les versez pas directement, mais incorporez-les à l'huile d'abord.

Chauffez à feu doux en remuant constamment. Au bout de quelques minutes (ça va assez vite !), la texture devient très difficile à manier. Appliquez prudemment le bout de votre doigt (attention, c'est chaud !) : si la texture ne colle pas, la pâte est prête.

Transfèrez la boule de pâte sur votre plan de travail et malaxez à la main jusqu'à ce que la couleur soit bien homogène. Si la pâte est trop chaude, prenez le temps de la laisser tiédir au préalable, il n'y a pas urgence ! Mais ne tardez pas trop non plus, car pétrir cette pâte chaude est un délice sensoriel !! :-D

Enveloppez votre oeuvre dans un sachet ou un récipient hermétique.

Et voilà !

Je laisse intact la suite de cet article, écrit en août dernier... et illustré par des petites menottes qui ont déjà bien grandi ! ;-)


Je vous ai déjà dit à quel point Antonin adorait modeler cette pâte. Ce que vous découvrez aujourd'hui à travers les photos de cet article, c'est que Louiselle n'est pas en reste ! À mains nues ou avec des outils, elle s'en donne à coeur joie, et est capable de rester sur cette activité pendant presque 30 minutes. C'est trop mignon de la voir rouler des morceaux de pâte entre ses paumes !

Comme souvent, j'ai d'abord cru qu'elle agissait par imitation de son grand frère... jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'elle avait ses gestes bien à elle, que je n'avais jamais vu chez le Damoiseau. C'est un peu comme quand Louiselle joue aux petites voitures : on s'attendrit quelques instants de voir un bébé de 15 mois rouler les véhicules sur le sol, et on conclue : "Elle imite son frère...". Sauf qu'en roulant ses voitures, Louiselle fait "Vrrrrr" et "Pin-pon". Antonin, lui, joue toujours très silencieusement... Alors ? Émulation, certainement. Imitation ? Pas si sûre....


Mais nous voilà bien loin de notre pâte à modeler. Quelques précisions la concernant :

- Cette recette est garantie non toxique. Si votre enfant y goûte un peu, c'est totalement inoffensif. Apprenez-lui cependant à ne pas porter la pâte à la bouche : là n'est pas son usage !

- Cette pâte se conserve 6 mois à condition d'être enveloppée soigneusement après usage (dans un sac congélation, par exemple). Montrez à votre enfant comment ranger l'activité après usage (ici, nous rangeons tout le nécessaire dans une malette).

- Enfin, cette pâte est miscible. Et chez nous, ça n'a pas loupé : Antonin a réalisé il y a quelques jours une magnifique pièce montée en superposant un gros paquet de rouge et un gros paquet de bleu. Au moment de ranger, nous ne sommes pas parvenu à récupérer toutes les couleurs, nous nous sommes retrouvés avec une boule rouge striée de bleu.

"Si je mélange rouge et bleu, j'obtiens... ?, ai-je demandé à Antonin.
- Violet !", a-t-il affirmé aussitôt.

(Ô que j'aime la méthodologie montessorienne d'apprentissage des couleurs !)

Nous avons malaxé, et obtenu ceci :


Allez-y tout de même par petites quantités, car une couleur secondaire ne s'obtient pas en mélangeant deux couleurs primaires dans des proportions rigoureusement égales. Il faut souvent tâtonner, ajouter du jaune pour obtenir un bel orange, etc.

Mais voilà qui colle parfaitement avec nos intérêts du moment !

61 commentaires:

  1. Génial! Merci beaucoup! Clément va être ravie. Petite question: je suis toujours en train de proposer des activités sur les couleurs primaires avec Clément ( 2ans). Il commence tout juste à s'y intéresser. Mais je m'interroge sur le rouge. (Je crois que tu en as déjà parlé). Il n'apparaît pas vraiment rouge pour la peinture ou les colorants alimentaires. Donc quand je fais un panier sur le rouge avec les gommettes rouges, ses oeuvres rouges, la bouteille de couleur rouge... Je me retrouve face à plusieurs "rouge". Pour le moment, je lui présente comme tel mais je reste quand même dubitative par rapport à ça. Tu en penses quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mamabeille !

      Personnellement, j'ai vraiment fait attention à présenter du rouge bien vif dans un premier temps. Pour un enfant en plein apprentissage du nom des couleurs, le magenta est trop "confusionnant" !

      Par contre, j'ai introduit le magenta au moment des mélanges de couleurs, et nous l'appelons parfois "rose", parfois "rouge"... C'est un rose-rouge, quoi ! :-D
      Même moi, qui le voyais carrément limite fuschia au début, j'ai tendance à le voir rouge maintenant !

      J'en ai parlé rapidement ici :
      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/08/les-couleurs-sequence-4.html

      Est-ce que tout cela t'éclaire ?

      Supprimer
  2. bonjour a vous, pour faire ma pate a modeler je prends de la maizena a la place de la farine et je n'ai pas besoin de mettre autre chose, en plus elle est très douce.
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme !

      Merci pour le tuyau, mais j'ai une question : combien de temps se conserve votre pâte et dans quelles conditions ?

      J'avoue que si je peux la fabriquer juste avec de la maïzena, ça m'intéresse...

      Mais je ne veux pas m'y remettre toutes les semaines, je n'ai pas de temps pour cela. Je cherche aussi une recette qui se conserve à température ambiante, parce que mes enfant ne comprendraient pas que je mette quelque chose de non-comestible au frigo...

      Si vous repassez par là, je vous bien quelques éclaircissement sur cette recette !!
      (Vous la communiqueriez ??)

      :-D

      Supprimer
  3. Rooh, merci beaucoup pour la recette ! Ma fille est peut-être un peu petite pour le moment (13 mois) mais je la garde sous le coude :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, Elodie !

      Je vais même essayer d'améliorer la recette d'ici que tu en aies besoin, tiens ! ;-)

      Supprimer
  4. Merci tout plein! je cherche la crème de tartre et je m'y met!
    La grande gommette a de la fièvre aujourd'hui alors on va abandonner l'idée de la pâte à sel que j'avais en tête! Je voulais en faire parce que les gommettes semblent en mal de "modelage" ces temps-ci et que notre pâte à modeler est fichue! Nous en faisions souvent et ça leur manque me semble-t-il...

    Encore merci et bon modelage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Angélique !

      Alors si tu t'y mets là tout de suite, je te conseillerai (instinctivement, mais je ne suis pas sûre...) de mettre un tout petit peu plus de crème de tatre que ce que j'ai indiqué : 30g ? 35g ? 40g ?

      Je vais re-tenter très vite, je vous tiens au courant...

      Supprimer
  5. Merci pour la recette!
    je la garde dans mes favoris pour plus tard car pour le moment ici le côte artistique se limite aux gomettes...
    T'as pas une recette de gomette par hasard ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour la recette ! Je suis curieuse avec de la maizena aussi du coup !
    Est ce que Louiselle y a déjà touché ? Si oui, "quelles activités" fais tu avec elle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Kiwii !

      Oui, Louiselle adore la pâte à modeler !
      Mais je ne lui propose pas d'activités particulières : elle la touche, à la main ou avec des outils...
      Je suis un peu particulière sur les activités artistiques : je pense que moins c'est dirigé, mieux c'est ! ;-)

      Mais est-ce qu'un article sur les outils à proposer t'intéresserait ?

      Supprimer
  7. Merci pour la réponse ! Je posais la question car la mienne y touche "doucement" et ne s'y intéresse que quelques instants...

    Ouiiiiii un article m'intéresserait fortement !!! Mais il y a tant d'articles qui m'intéresserais. J'ai encore (malheureusement pour toi) beaucoup de questions à poser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes questions sont les bienvenues, Kiwii ! ;-)

      Cela fait longtemps que je veux poster sur les outils de modelage, mais je crois que je vais avoir besoin d'un peu de temps encore. Je te demande un tout petit peu de patience ! ;-)

      C'est tout à fait normal qu'à cet âge ton bébé ne s'y intéresse pas longtemps ! Il y a tant à découvrir dans le monde à côté ! ;-)

      A bientôt !

      Supprimer
  8. Bon ça y est pâte prête. J'attends que Clément se réveille de la sieste pour lui proposer. Je trouve cette pâte beaucoup plus agréable au toucher que celle du commerce.
    Merci encore pour cette recette.

    RépondreSupprimer
  9. Je voulais tester de la pâte à modeler donc j'ai retrouvé cet article.
    N'ayant pas de crème de tartre mais toujours de la Maïzena (je n'en utilise pas en cuisine mais on peut faire de superbes expériences avec !), j'ai donc essayé une autre recette.
    Dans la recette originale les dosages étaient en "verres" ce que je déteste, déformation professionnelle oblige j'avais tout converti en masse (la version "verre" se retrouve facilement sur internet) :
    150 g de farine
    50 g de Maïzena
    100 g de sel
    200 mL d'eau
    9 g (soit 2 cuillères à soupe :-)) d'huile d'olive
    Colorant

    Il faut chauffer à feu doux en remuant et attendre que la boule se détache . On obtient une boule assez grosse.

    Je suis contente de la texture, reste à voir au niveau de la conservation...
    Il parait qu'elle se conserve 3 mois dans une boite hermétique et plus si elle est au frigo.
    Je viendrais en donner des nouvelles dans quelques mois ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhô, merci Michloé, je teste cette rectte très vite.

      (Et j'ai trouvé où nous allons faire de la luge, je te recontacte très vite !) :-)

      Supprimer
    2. La recette avec la maïzena ne se conserve pas bien. Elle devient rapidement trop collante.
      Dès que j'ai de la crème de tartre je teste la tienne. Les pharmacies vers chez moi n'en ont pas et ne peuvent pas la commander... Je vais le faire par internet aussi.

      Supprimer
    3. J'utilise la crème de tartre comme Elsa et la conservation est de 6 mois dans des pots hermétiques. Je suis Eje en crèche et ce sont des dizaines de petites mains qui tripotent cette pâte tous les jours ! J'utilise des pots de crème nourrissante pour le corps Dove pour la conserver car ça oblige à bien reformer une boule pour la ranger. Cette pâte à modeler totalement inoffensive fait le bonheur des petits et des grands.
      bonne journée à toutes.

      Supprimer
  10. Bonjour!
    Pour ce qui est des huiles essentielles, moi plutôt que de tenter de mettre des odeurs non appétissantes, j'aurais choisi des HE sans risques pour les petits bouts (eucalyptus radié, ravintsara, niaouli, citron...) ;-) et merci pour ta recette! (paraît que'avec la crème de tartre, on peut fabriquer sa "levure chimique" maison :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Charlinette !

      Mais... Tu es SURE que ces HE peuvent être consommées sans risque par des bébés ??? Je n'aurais pas confiance, moi, quelle que soit l'huile essentielle, d'ailleurs...

      Supprimer
  11. As-tu essayé de remplacer la cuisson dans la casserole par l'ajout d'eau bouillante ? C'est ce que je fais. Ainsi je peux la préparer sans difficulté en classe avec mes élèves en ayant à ma disposition une bouilloire électrique. Toute l'école fait maintenant sa pâte à modeler "home made" ;) !
    J'utilise du bicarbonate de sodium. Connais-tu les propriétés et les différences avec la crème de tartre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as une bonne texture avec le bicarbonate ? Et elle se conserve longtemps ?

      La réaction doit être semblable. La formule chimique de la crème de tartre (bitartrate de potassium) c'est : KC4H5O6 et celle du bicarbonate NaHCO3.
      Je ne sais pas du tout quelle réaction se produit, la pâte à modeler est un polymère (très grande molécule), dans les 2 cas la partie de la molécule qui doit réagir est la même (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bicarbonate_de_sodium) par contre la molécule de bitartrate de potassium est plus longue (ce qui doit être la raison de son efficacité, mais je ne garantis rien).
      Sinon ce qui peut rendre la texture différente c'est que l'un est composé de sodium (Na) et l'autre de potassium (K). Par exemple pour la fabrication du savon si on utilise de la soude (NaOH) on obtiendra un savon dur et si on utilise de la potasse (KOH) on obtiendra du savon mou. Mais encore une fois ne connaissant pas la réaction qui se produit pour la pâte à modeler je ne sais pas si dans ce cas là ça peut avoir une influence...

      En tout cas dès que j'ai mis la main sur de la crème de tartre, je tente l'expérience d'en faire la moitié avec du bicarbonate de sodium et l'autre moitié avec de la crème de tartre dans les mêmes conditions, et je vous ferai part de mes observations ! ;-)

      Supprimer
    2. Je retire mes supputations ! ;-) Il fallait que je refasse de la pâte à modeler donc j'ai essayé en remplaçant la crème de tartre par du bicarbonate de sodium et j'en ai fait la même quantité sans rien (juste farine, sel, eau, huile) presque de la pâte à sel. La texture est exactement la même dans les 2 cas donc ça doit jouer uniquement sur la conservation de la pâte. Si quelqu'un sait pourquoi, ça m'intéresse !

      Supprimer
    3. J'ai dit une grosse bêtise, ce n'est pas du bicarbonate, mais de l'alun de potassium que j'utilise. Elle dure très longtemps et la texture est extra !

      Supprimer
    4. J'ai vu beaucoup de recettes de pâte à modeler qui remplacent la crème de tartre par du bicarbonate et certaines même par de la levure chimique... Mais visiblement ça ne fonctionne pas...
      Pour l'alun de potassium effectivement ça marche bien aussi mais par contre c'est toxique par ingestion. S'ils ne la mettent pas à la bouche ça ne pose (normalement) pas de problème.

      Supprimer
    5. 5 coeurs :

      Oui, mes premières recettes étaient à base d'eau bouillante, chauffée séparemment, mais j'ai trouvé moyen de les rater plusieurs fois (je ne suis pas douée...) ...

      Par contre, à froid, en chauffant en remuant, aucun problème...

      C'est moins pratique dans les collectivités, mais que chacun trouve sa manière de faire ! Pour moi, c'est définitivement : à froid ! :-)

      Pour l'alun de potassium, c'était aussi la base de ma première recette... J'y ai renoncé depuis ce temps-là :
      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/02/la-main-la-pate.html

      ;-)

      La base bicarbonate me fait bien rêver, ceci dit... Mais aucune recette satisfante à l'horizon !!

      Supprimer
  12. Faut vraiment que je me lance!
    Je vais commander de la crème de tartre !
    Merci Elsa !
    Même mes élèves seraient heureux ! Étant nulle en cuisine j'ai toujours eu peur de cuisiner avec mes élèves, je devrais peut être essayer !

    RépondreSupprimer
  13. Cette fois-ci du jaune, du bleu et du vert (la couleur du printemps), c'est toujours aussi agréable à faire. Cependat aurais-tu une astuce pour enlever le colorant après sur les mains? lol

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Elsa,
    Je me demandais quel type de colle tu utilises pour les activités manuelles?
    Bon après midi
    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment, une colle blanche industrielle dont j'attends d'avoir écoulé la trop grosse bouteille.

      Dès qu'elle sera vide, j'achèterai ceci :

      http://www.eco-sapiens.com/acheter-171246-Colle-pour-enfants--3a.html

      La recette est sans solvant et le conditionnement en bouchon doseur me plait beaucoup !!

      Supprimer
    2. Merci bien M'dame!

      Supprimer
  15. Bonjour Elsa
    J'ai testé ta recette de pâte à modeler et je confirme: c'est la MEILLEURE RECETTE AU MONDE :-D
    J'ai remplacé la crème de tartre (en attendant de trouver où l'acheter!) par la maizena même si la conservation est médiocre. J'ai fais 2 grosses boules: rouge et bleue.
    Je viens aujourd'hui pour deux choses: poser une question sur l'accompagnement des petits durant le modelage et puis présenter mon expérience avec une ancienne pâte à sel .
    Je présente actuellement la pâte à modeler mais il y passe 5 mn en moyenne. je lui ai présenté une fourchette qu'il utilise pour piquier ou trouer la pâte. Il a aussi coupé toute la pâte en petits morceaux qu'il a déposé à coté, puis les a remis sur le plat (mais sans reformer la boule, il ne sait pas).
    Je me demande comment mieux l'accompagner pour diversifier ses oeuvres? j'ai bien sûr lu tous (ou la majorité) de tes posts sur la pâte à modeler mais je ne sais pas comment tu as pu "proposer " et "accompagner" sans influencer. Y a t il une progressivité à respecter ? je peux lui présenter comment aplatir, former une boule, une forme quelconque ou pas ? à partir de quand c'est possible ? quand introduire d'autres outils pour décorer la pâte (perles, branches, coquillages,...). Voilà pour mon questionnement.

    Pour mon expérience avec la pâte à sel, je viens vous la présenter, car à la fin de la séance, j'ai vraiment intégré l'importance DE NE PAS INTERVENIR et laisser l'enfant créer par lui même (d'où ma question d'avant car je veux l'accompagner pour diversifier sans l'influencer ).
    AAu début, j'ai déposé la pâte au milieu de la pièce sur une assiette. il l'a touché et puis il a quitté. puis il est revenu pour la regarder et partir et ce plusieurs fois. j'ai cru qu'il n'est pas intéressé et j'allais ranger la pâte, mais surprise! en fait, cette "nouvelle matière" le travaillait à l'intérieur, et ses allers/retours était le signe d'un dérangement/questionnement intérieur. Je le voyais un peu "bizzare": peut être était il un peu frutstré de cette nouvelle matière et se demandait "que dois je faire devant ce truc ?? " :-D
    A la fin il est revenu et a fais quoi ? il a tapé la pâte avec la paume de sa main !! et résultat, ça a fait un son , qui l'a attiré pour taper et retaper. et A force de faire, il y a eu des traces de mains sur la pate et a commencé à faire des traces. Pour finir, il a pris la pâte à sel et l'a soulevé d'un côté, elle s'est allongée et a commencé à la balancer de droite à gauche !
    Tout ce récit pour dire qu'à la fin de la séance, j'ai vraiment compris qu'il NE FAUT PAS INTERVENIR. Car tous les gestes qu'il a fait, je n'allais pas les avoir en esprit pour le lui proposer. En quelque sort, nous les adultes, nous sommes "modelés" et manquons de créativité.

    Désolée pour le récit et merci d'avance pour tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hakima !

      Tu sais, 5 minutes, c'est beaucoup pour un enfant de l'âge de ton fils !!

      Je me demande souvent, quand je lis les "difficultés" que croient rencontrer les Mamans, dans quelle mesure ces difficultés en sont vraiment. Je crois que si vous voyiez mes enfants au travail, vous seriez déçues, vous vous diriez : "Ah, mais en fait, ils ne font rien d'extraordianire, ils sont comme les miens !!". Qu'attendez-vous exactement ? ;-)

      Il est exclu qu'un bébé passe trois quart d'heure sur une activité et range tout après. Ça ne marche pas comme ça, un bébé. Si le vôtre fait cela, il faut l'envoyer chez le psy !! :-D

      Vu de l'extérieur, l'enfant semble souvent distrait ; il regarde à droite, à gauche (c'est qu'il a encore du mal à trier tous les stimuli qui lui arrive), il se concentre quelques secondes, puis éprouve le besoin de bouger... pour revenir, repartir...

      C'est comme ça, un bébé. Et c'est parfait.

      5 minutes de concentration sur la pâte à modeler, c'est comme si toi tu y passais entre 25 et 50 minutes. Allez dis-moi : c'est quand, la dernière fois que tu as passé 50 minutes à modeler ? :-D

      Alors, il est fort, ton petit, non ? :-)

      Je reprends à présent tes questions :
      "Je me demande comment mieux l'accompagner pour diversifier ses oeuvres?"
      Ton fils n'en est pas à "diversifier", il en est à "découvrir". Un jour, tu sentiras, qu'il est à l'aise, qu'il a fait le tour, qu'il accroche. Son temps de concentration sera plus long, il sera demandeur. Ce sera alors à toi de te creuser la tête pour lui proposer de nouveaux outils ! le choix est sans fin, des ciseaux, au presse-ail, en passnat par des tampons, les moules...

      En modelage, ce sont les outils qui induisent les gestes, c'est en proposant de nouveaux outils que tu va amener l'enfant à enrichir son répertoire gestuel.

      "Comment tu as pu "proposer " et "accompagner" sans influencer ?"
      D'abord, j'ai attendu, et je te prie de croire que le temps m'a semblé long. Antonin ne s'intéressait absolument pas à la pâte à modeler, et un jour, miracle, c'était parti ! Il avait deux ans et un mois, quelque chose comme ça. Comme il jouait beaucoup beacoup avec sa dînette, j'ai commencé à lui proposer des moules, des rouleaux à patisserie et des emporte-pièce. Aujourd'hui, ce sont plustôt ses tampons-lettres qui l'intéressent. Tout dépend de l'enfant et de ses centres d'intérêt !!

      "Y a t il une progressivité à respecter ? Je peux lui présenter comment aplatir, former une boule, une forme quelconque ou pas ? à partir de quand c'est possible ?"
      Pas de progressivité au sens premier du terme, non. Si ton fils est réceptif quand tu lui montres quelque chose, alors, oui, montre-lui quelques gestes de base. On peut inciter l'enfant à toucher s'il ne le fait pas lui même (ce n'est pas le cas de ton fils). Après, tu peux t'installer à côté de lui, et faire une séance pour toi-même, en essayant d'imaginer que tu es un extraterrestre qui n'a jamais vu de pâte à modeler de ta vie. Quelle serait ta réaction ? Certainement pas de faire des boules. Mais peut-être de pincer ? Caresser ? Enfoncer tes doigts , tes coudes , tes paumes ? Arracher des petits bouts ? Etc. Souvent, observer un enfant à l'oeuvre permet de renouer avec ces gestes premiers : c'est nous qui l'imitons ! :-D

      Mais bien sûr, tu peux lui montrer comment enfoncer des éléments, faire des boudins ou des boules...

      Il s'agit de créativité, laisse-toi aller !

      "Quand introduire d'autres outils pour décorer la pâte (perles, branches, coquillages,...)".
      Dès le début. Enfoncer est plus facile que de malaxer, et ça muscle les petits doigts l'air de rien. ;-)

      Tiens-nous au courant ! :-)

      Supprimer
    2. Oups, j'oubliais le plus important : J'ADORE ton récit !!
      Bravo pour ça, à ton enfant... et à toi, d'avoir eu la patience et le courage de te faire toute petite !
      Tu as tout bon, c'est sûr ! Je crois que tu peux vraiment te détendre et écouter ton feeling !! :-D

      Supprimer
    3. Oh Elsa, merci pour cette longue et magnifique réponse :-D plus c'est long, plus je suis heureuse :-DDD
      Bien sûr tu as éclaircis beaucoup de questionnements qui étaient ambigus pour moi (la pauvre débutante en Montessori !). J'avoue que c'est difficile pour moi de distinguer entre "na pas intervenir" et "se laisser aller avec son bébé" durant une activité artistique.

      Dis moi stp, pour mieux comprendre, j'ai une demande d'explicitation d'un commentaire que tu as avais posté en réponse à Kiwii dans l'article du jeudi 29 août 2013: Ma recette de pâte à modeler. Je copie et colle ta réponse ici :
      "Elsa6 septembre 2013 13:22
      Coucou Kiwii !
      Oui, Louiselle adore la pâte à modeler !
      Mais je ne lui propose pas d'activités particulières : elle la touche, à la main ou avec des outils...
      Je suis un peu particulière sur les activités artistiques : je pense que moins c'est dirigé, mieux c'est ! ;-)
      Mais est-ce qu'un article sur les outils à proposer t'intéresserait ?"

      Dans ta réponse à kiwii, tu avais mentionné l'importance de ne pas diriger les travaux du bébé. et c'est là mon problème. J'ai déduit de ta phrase qu'il ne FAUT RIEN FAIRE :-D et donc, que je donnais la pâte à mon bébé, je l'observais avec un silence de mort :-D je ne faisais RIEN.

      J'aimerais bien savoir si possible, à partir de quand, pour toi, on commence plutôt à "diriger" le travail d'un petit ? pour moi, monter comment former des boules, introduire des outils, etc,... c'est "diriger", mais ta récente réponse me montre que j'avais mal compris ta réponse à Kiwii.
      Merci d'avance, je ne sais pas si mon questionnement est clair.


      Supprimer
    4. Bonjour, Hakima !

      Je voudrais clarifier rapidement un petit point avant de te répondre : tout ce que nous disons ici sur une éventuelle progression en pâte à modeler n'a rien de montessorien, Maria Montessori n'a jamais parlé de cette activité ! Le modelage, c'est plutôt un grand classique "Reggio" (et Steiner, dans une moindre mesure), mais il poursuit (en plus du développement de la créativité) un objectif très montessorien : il muscle les mains !!

      Je reviens à présent à ta question :

      "Diriger" (au sens montessorien du terme) une séance de modelage serait, à mon sens, dire à l'enfant : "Aujourd'hui, je vais te montrer quelque chose. Tu observes bien, et si tu veux, après, tu feras pareil." Et l'adulte montre alors un geste pensé dans une progression précise (semaine 1 : laisser une empreinte ; semaine 2 : faire un boudin ; semaine 3 : faire une boule ; semaine 4 : suivre un tracé genre spirale, etc.).

      On peut tout à fait imaginer procéder comme cela. Ce n'est pas le choix que j'ai fait avec mes enfants (mais certaines années, dans mes classes, si).

      Aujourd'hui, je pars du principe qu'il s'agit de sensoriel, et je ne montre aucun geste (je n'ai jamais appris à mes enfants à faire des boudins ou des boules, tout comme je ne leur ai pas montré, en dessin, comment faire un bonhomme). Par contre, je varie les outils. C'est l'outil qui va leur permettre de développer de nouveaux gestes, sans que j'ai besoin d'intervenir.

      Finalement, c'est très montessorien : on passe par la médiation de l'objet (le matériel) qui est "auto-didactique" (c'est-à-dire que l'enfant apprend tout seul à travers lui, et qu'en caricaturant, on pourrait presque dire que la présence de l'adulte est superflue !).

      N'hésite pas à me dire si des zones d'ombres subsistent : ces questions sont complexes, et plusieurs approches sont acceptables, bien sûr ! :-)

      Supprimer
    5. Me revoilà Elsa !
      Il m'a fallu lire et relire (en 2 jours) tes réponses, faire un résumé pour venir enfin te répondre: Oui, c'est très clair ! :-D
      Oui, je suis tout à fait d'accord que le bébé découvre des gestes par lui même. Ce que je retiens de tes réponses:
      - Laisser le bébé faire en variant les outils selon ses intérêts du moment
      - Occasionnellement, interagir avec lui durant l'activité en ayant MA propre pâte à modeler à côté de lui (tu sais? en lisant tes posts sur les arts plastiques et avant ta proposition actuelle de modeler à côté du bébé, je me suis dis un jour: je veux aussi faire des arts Plastique moi !!! :-D)

      Je sens l'importance de le laisser faire seul et j'en ai plus confiance quand tu me dis que tes enfants ont appris les gestes de base seuls.
      Tu sais? j'ai lui présenté la pâte à modeler samedi dernier (oops, elle commence à coller!), et il y a passé 30 mn ou plus ! je lui ai proposé quelques outils qu'il a enfoncé tout seul. Il a aussi fait du "dessin" avec la pâte à modeler !! Ah oui, vu qu'elle est devenu collante et présentée sur une assiette, il enfoncait un fin baton en bois et tirait sur la pâte qui a laissé des traits colorés sur l'assiette !
      Et la meilleure est pour la fin, accroches toi! il poussait discrètement son pied en direction de l'assiette (j'ai cru que c'est un accident et je lui ai remis son pied à sa place) mais je me suis rendu compte que c'est exprès, et il a commencé à modeler avec son PIEDS :-D
      Récemment, il veut aussi fermer le robinet du lavabo avec son pieds!
      Il est vraiment adorable mon loulou :-)
      Je vais encore piocher dans tes posts sur la pate à modeler pour piquer des idées :-)
      Merci pour toutes ces précisions qui ont venu à mon secours !
      Je t'ai déjà dis à quel point je te trouves adorable ? :)

      Supprimer
    6. 30 minutes !!??? :-O

      J'adore que ton fils veuille modeler avec ses pieds... C'est très Reggio, ça ! :-D

      Supprimer
  16. oui, il passe pas mal de temps sur la pâte à modeler et la peinture (jusqu'à présent! ) mais je t'invites assister à notre séance Montessori de mise en paire, déception garantie! il éparpille tout :-D !

    Tu sais, le manque d'ameublement a du positif aussi :-D je n'ai pas de petite table pour l'utiliser pour le modelage, donc je lui présente l'activité dans un grand plateau, sur une assiette, directement sur le tapis ! et donc quand il est en cours de modelage, il est assis et ses pieds se trouvent à côté de l'assiette ! donc il se sert !

    Ben oui, ça doit bien servir ces pieds là ! qui vous a dit que ça sert uniquement pour se déplacer ? !!! ;-) c'est très réducteur !

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir,
    depuis le temps que j'en avais envie...j'ai enfin testé votre recette de pâte à modeler.
    1er challenge : trouver la crème de tartre. La préparatrice de ma pharmacie a écarquillé les yeux quand je lui ai demandé cela, me répondant : "crème de tarTE ?" :-D !! Elle a dû penser que j'avais confondu pharmacie et crèmerie/épicerie. Elle a fini par rechercher "crème de tartre" dans son logiciel, me disant : "c'est donc sous forme de crème'...mais je lui ai précisé que c'était en poudre, histoire d'augmenter encore d'un cran la confusion de la situation. En quelques manipulations sur mon smartphone, j'ai fini par lui dégoter le nom savant de la chose, pour essayer d'aider hein : "tartrate de potassium", mais non, toujours inconnu de son logiciel... Je suis donc repartie bredouille et j'ai fini par commander la poudre sur le net sur un site d'articles culinaires. Petite parenthèse refermée.

    Dans la réalisation de la recette, ce vendredi, j'ai eu un peu de mal à détecter le moment où la texture était la bonne : cela commençait à accrocher au fond de ma casserole, à être difficile à mélanger à la cuillère, mais...la pâte chaude collait encore beaucoup à mon index quand je l'y plongeais dedans. J'ai peut-être mis un tout petit peut trop d'eau (33 cl au lieu de 30 ?). J'ai tout de même stoppé là la cuisson, et j'ai fait comme quand ma pâte brisée est trop collante : ajouté un peu de farine jusqu'à obtenir une pâte non collante, et finalement la texture est impeccable - et le pétrissage de la pâte tiède fort agréable, je confirme :-).
    Côté couleur, j'ai mis quelques gouttes de colorant alimentaire rouge, mais pas trop, j'avais peur de trop teinter mes mains (je suis chochotte et j'assume lol). J'ai donc obtenu une magnifique couleur rose que je qualifierais de "malabar" (ou de barbe à papa ? ou de "stade français" ?).
    Dernière étape, qui était quand même l'objectif initial : proposer ladite pâte à mon Florentin, 15 mois et demi. Je me triturais l'esprit depuis vendredi pour savoir quand la lui présenter : à table bien assis dans sa Stok** ? Par terre sur un carré de toile cirée ? à distance des repas pour ne pas qu'il ait très rapidement l'envie de l'ingurgiter ?
    C'est finalement son papa qui a pris l'initiative (je crois qu'il avait très envie de modeler depuis 2 jours qu'il lorgnait la pâte sans la toucher), ce soir après le repas de Florentin. Il mange en général avant nous puis reste parfois à table pendant notre repas dans la foulée, modulo la présence d'un puzzle, livre ou autre distraction...Et ce soir, la nouvelle distraction fut donc : une petite boule de pâte rose malabar, qui a été pour lui plutôt une "pâte à déchiqueter/ émietter" !! Il a été très intrigué par cette texture dès qu'il a plongé les doigts dedans. Nous lui avons montré comment la rouler entre ses paumes, l'écraser sous sa paume, etc...mais difficile pour lui car il a tendance à replier ses doigts vers sa paume, à les planter dans la pâte. Il a donc préféré continuer son déchiquetage. Il était fort déçu que la pâte reste collée à ses doigts alors qu'il voulait la faire tomber par terre (comme à peu près tout ce qui passe entre ses mains dès qu'il s'en lasse arhem...). On peut quand même dire que ce premier contact est un succès : l'activité l'a bien captivé pendant un gros quart d'heure, nous en avons même légèrement zappé l'heure habituelle du coucher, oups.

    En bref : Merci pour cette excellente recette ! Je pense que je vais en faire la pub demain en repas de famille ;-), échantillon rose à la clé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, un grand merci pour ce retour détaillé !!

      Oui, je crois que la pâte à modeler, c'est comme la pâte à tarte : la proportion eau/farine varie légèrement en fonction de chaque farine (chacune a une absoption différente...), mais c'est "rattrapable" en ajoutant de la farine, tant mieux ! :-)

      Mais c'est drôle, j'ai une furieuse envie de pâte à modeler rose Malabar, moi... :-)

      Supprimer
  18. Coucou Elsa,
    Je suis allée à la ludothèque de ma ville cet après midi avec les enfants et ils ont joué avec un bac sensoriel contenant un sable à modeler . J'ai demandé les références à l'éducatrice. Il s'agit de celui ci http://www.hoptoys.fr/LE-SABLE-A-MODELER-NATUREL-p-5213-c-799_800.html#FP.
    A plus
    Anaîs

    RépondreSupprimer
  19. Excellent merci, je vais pouvoir réaliser ma pâte à modeler merci beaucoup pour cette recette. Je pense faire un heureux.

    RépondreSupprimer
  20. Eh bah voilà pâte à modeler enfin réalisée!! J'ai trouvé de la crème de tartre dans une épicerie anglaise sur Paris.
    Comment dire: J'ADORE cette pâte à modeler, je pourrai la malaxer des heures, pour dire même un ami à nous durant une soirée nous a demandé s'il pouvait en garder une petite boule ^^.
    Le petit bout en est également totalement fan, je crois que durant les 15 jours qui ont suivi la découverte il nous l'a réclamait 3 fois par jour (même les jours de crèche !!) et ça l'occupait un bon moment!
    J'ai beau lui sélectionner quelques outils, il va de lui-même en chercher d'autres ! Par exemple l'autrefois il est parti dans la cuisine dans son placard et a été chercher ses couverts de dinette pour les planter dans sa pâte à modeler et ce que j'avais sorti : il s'en fichait royal ^^. Je l'ai laissé faire.
    Merci beaucoup Elsa!!
    Pour l'instant on n'a fait que du bleu, faut que je me dépêche de faire les autres mais avec les vacances ça devrait aller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour, Titia, ça me fait très plaisir ! :-)

      Supprimer
  21. Bonjour,
    j'ai suivi une recette (qui expliquait qu'on pouvait remplacer la crème de tartre par du bicarbonate (ce que j'ai fait). au début, elle était bien mais ensuite ça a été une vraie catastrophe. Elle collait aux petits doigts et impossible d'en faire une boule. Comment rattraper ça. Est-ce que quelqu'un a une idée?

    Merci.

    Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, Véronique. Je crois que ça n'est pas rattrapable.
      Rien, à ma connaissance ne peut remplacer la crème de tartre... :-(

      Supprimer
  22. Bonjour,

    Je voudrais donner une information concernant les colorants.
    J'en ai acheté pour colorer ma pâte. Enfin c'était mon intention et puis je me suis rappelée d'une vidéo que j'ai vu sur youtube qui traite des bonbons et de leurs colorants.
    Par curiosité, j'ai lu ce qui est écrit derrière le paquet de colorants alimentaires et voici ce qui est inscrit : "Peut avoir des effets indésirables sur l'activité et l'attention chez les enfants."
    Je sais que la pâte n'est pas faire pour être mangée mais...
    C'était juste pour information.
    Mes colorants alimentaires sont ceux d'une grande marque qui commence par V et finit par é.

    RépondreSupprimer
  23. Je me suis fait la même réflexion hier, tu m'as devancé dans ton commentaire, je vais essayer de regarder sur internet la raison de cette mise en garde. Je n'ai pas vu le documentaire que tu évoques, il faudra que je regarde.
    Cath

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour je suis assistante maternelle et suis tombée par hasard sur votre site car j'étais à la recherche d'idées d'activités pour les petits à partir de 12 mois. Puis tout en me promenant sur votre blog j'ai découvert cette recette de pâte à modeler "maison" que je ferai certainement avec les petits un peu plus tard car pour l'instant ils n'ont que 14 et 15 mois. Ne trouvant pas de crème de tartre par chez moi, puis-je la remplacer par du bicarbonate de soude SVP?

    RépondreSupprimer
  25. Après le rose malabar, voici venu le vert hollywood chlorophylle...Dois-je m'inquiéter de la tendance voodoo de la réalisation de mon fils ? :-D

    Sinon, rien à voir, mais comme je n'ai pas trouvé facilement d'article sur les porte manteaux, je partage ici la photo du cactus-porte-manteau/chapeau/cagoule déniché dans un vide grenier et installé de sorte que la majorité des patères sont accessibles à Florentin. Son leitmotiv du moment lorsqu'il entre dans la maison est de dire "Chaud" tout en essayant de retirer son blouson. Voici de quoi l'inviter à le ranger dans la foulée :-).

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,

    Recette testée et approuvée ! Texture super agréable et très souple sans être collante pour les petites mains. J'ai lu les commentaires sur les colorants alimentaires, je n'en avais pas du coup je n'en ai pas achetés. J'ai fait très naturel : jaune curcuma et marron chicoré. Couleurs automnales. A voir dans le temps si cela tient mais pour l'instant c'est sympa. Pour d'autres couleurs, je suis en panne d'idées. Et vous comment faites-vous ?
    Merci encore une fois pour tout.
    Flangelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super idée, les colorants naturels...
      Je n'ai pas encore testé, mais en remplaçant l'eau par du jus de betterave, on devrait obtenir un très beau rose , non ?

      (Si on râpe une betterave crue au robot, on obtient un joli jus, je me suis toujours dit que c'était bête de le jeter...)

      Supprimer
    2. Le jus de cuisson de certaines variétés d'artichauts donne parfois une très beau violet, et le jus de cuisson des épinards un vert profond !
      Par contre, je n'ai aucune idée de l'évolution colorée et olfactive de ces "jus" dans le temps. A expérimenter :-D.

      Supprimer
    3. Je confirme, il s'agit effectivement de la meilleure recette de pâte à modeler maison du monde! Et j'en ai testé de nombreuses avant celle-ci... Un très grand MERCI de l'avoir partagée!
      Concernant l'évolution du jus de betterave dans la pâte à modeler, voici mon expérience: on commence avec un très beau rose qui vire progressivement au brun/marron...

      Supprimer
  27. Bonjour,
    ma question peut paraître anodine: quand mettez-vous la couleur? et combien? (la mini-bouteille Vah. entière?) Parce que je viens d'en faire en mettant une quinzaine de gouttes de bleu avant cuisson et j'obtient une pâte verte (très jolie au demeurant, mais bof, bof pour travailler les couleurs primaires!!) Merci pour votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Crécerelle !
      Je mets la couleur dès le début, la mini-bouteille Vah. entière, oui ! ;-)

      Supprimer
  28. à partir de quel âge proposer la pâte à modeler ?

    RépondreSupprimer
  29. Testée avec 1 cs de café soluble et 1 cs de cacao : le marron est très beau. Pour atténuer l'odeur de café, j'ai ajouté quelques gouttes d'arôme d'amande amère.
    Amour immédiat de ma tout juste 3 ans. Et en la voyant si malhabile, avec ses petites mains pas très musclées, je me suis dit qu'il était temps que je lui propose cette activité !

    RépondreSupprimer