samedi 2 mai 2015

Premier projet photos


Vous connaissez mon engouement pour les abécédaires...  Je crois bien que le temps que nous avons passé, en famille, penchés sur leurs pages merveilleuses - à nommer, comparer, décrire et "mettre en bouche" - sont pour beaucoup dans l'intérêt précoce que mes deux enfants ont témoigné aux sons de la langue. Mais aucune collection d'abécédaires, si nourrie soit-elle, ne sera complète à mes yeux sans une version "maison", pensée et fabriquée par l'enfant lui-même, dès qu'il en est capable.


Cela fait longtemps qu'Antonin et moi avons le projet de fabriquer un abécédaire pour sa petite sœur - et comme, parallèlement, il réclame d'apprendre  à se servir d'un appareil photo, notre médium était tout trouvé. La photographie est un langage, et assurément un de ces 100 langages dont dispose l'enfant !

L'enfant qui illustre l'alphabet se l'approprie, la connaissance  qu'il a des lettres, des sons et des mots s'approfondit. Être associée à un tel projet permet à Louiselle d'achever de construire la correspondance lettres/sons. Ce recueil constituera - constitue déjà - une banque familiale de mots ressources, à la dimension particulièrement affective - à laquelle il est facile de se référer pour ancrer, au besoin, le son de chaque lettre.

Il s'agit d'un projet long : nous nous focalisons sur les lettres une à une, et les enfants cherchent l'objet que nous allons lui associer. Parfois, cela ne nous prend que quelques minutes, parfois plusieurs jours sont nécessaires. Ce sont toujours les enfants qui choisissent les objets (ils "sèchent" en ce moment sur le "i", mais je ne leur souffle pas !), et ce sont eux qui les photographient. Si Antonin est beaucoup plus impliqué que sa sœur, elle n'est néanmoins pas indifférente du tout et participe à chaque décision. Nous observons ensuite les clichés et sélectionnons, pour chaque lettre, celui que nous allons conserver. C'est l'occasion de comparer et d'essayer de pointer ce qui fait qu'une image "parle" ou non - j'initie, doucement, Antonin aux premiers termes techniques ("cadrage", "sujet", "composition", "lumière", "flou/net", etc.). Notez que je ne lui ai pas encore montré comment utiliser le zoom - il va adorer ! :-D

Je comptais dans un premier temps faire figurer le nom de l'objet sur chaque photographie : "Accordéon", "Bateau", etc. Il m'est apparu bien vite que ce n'était pas le meilleur choix à faire : les enfants savent pertinemment ce que la photo représente. Antonin a bien d'autres occasions, plus pertinentes, de (dé)chiffrer, et Louiselle n'en est pas encore là. Par contre, faire figurer les trois graphies sur la même page est particulièrement intéressant pour nous puisque cette correspondance est en construction chez les deux enfants (à différents niveaux) et qu'aucun de nos livres ne le propose. J'en profite pour évoquer avec Antonin le nom de la lettre ("bé", "sé", etc.) - à présent qu'il est très à l'aise sur les sons qu'elles produisent, il commence à les réclamer. L'ordre alphabétique est une autre notion abordée à travers ce projet : nous rangerons les photos en nous appuyant sur nos abécédaires.

Voici un aperçu de quelques unes de nos pages - je vous épargne mon blabla de mère émue sur ces images, qui me bouleversent toutes terriblement : une photographie est une vision du monde !!! :-)

"Accordéon"

(Ce qui est drôle, c'est que l'amie d'Antonin qui a posé pour cette photo s'appelle... Adélaïde ! Hasard total.) :-)

"Collage", réalisé et photographié par Louiselle. :-)

"Europe"

"Fenêtres"

"Guitare"

"Muguet"

Le tout devrait être relié "à l'italienne", dans un format A5. Je vous montrerai le produit fini, bien sûr ! :-)

9 commentaires:

  1. Oh mais quelle excellente idée ! Je garde encore les livres réalisés a l'école étant petite, j'en ai un souvenir tellement précis. J'espère que tu nous montreras la suite... As tu pensé a réaliser cette expérience avec une classe?
    Bon weekend
    Justine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise énormément la photo en classe, quelque soit le niveau - je n'ai jamais mené ce projet exactement, mais d'autres similaires, oui.

      Gros soucis pratique pendant mes années de CE1/CE2 : pas d'appareil photos dans l'école. Oui, ce n'est pas aidant, hein ! :-/

      Et c'est un budget de commander une dizaine de petits appareils, même basiques - budget que nous n'avions pas... :-(

      Supprimer
  2. j'aime j'aime j'aime comme d'habitude...

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,
    comme toujours très très intéressant. Tu as des idées fabuleuses et tu les transmets tout aussi fabuleusement à tes enfants. Ils doivent être très heureux de partager toutes ces activités, expériences, jeux avec toi. Je te souhaite beaucoup de courage pour ta reprise. Les changements sont toujours difficiles à vivre et j'espère sincèrement que tu arriveras à trouver un équilibre entre toutes ces' vies', tout comme tes enfants, ta famille. Je te lis, puise plein d'idées dans ton blog, source d'inspiration, parfois de frustrations de ne pas arriver en faire autant avec mon fils (mais je relativise, je travaille à plein temps comme prof d'anglais, beaucoup de préparations, copies et autres contraintes professionnelles à assumer et j'élève mon fils quasiment toute seule ... papa parti ...), source d'énergie, d'espoir, d'émerveillements, de surprises, d'apprentissages (oui pour moi surtout car les ados et les jeunes enfants c'est bien différent et certains processus d'apprentissage chez les jeunes enfants ne me paraissent évidents uniquement à la lecture de tes articles. Donc je te dis des millions et millions de merci ou un seul merci très humble devant la richesse et la générosité de ton blog ... comme tu préfères. Et tes articles me manqueront.
    J'ai quand même deux questions: quelles polices utilises-tu pour les 3 lettres? Te comptes-tu des lettres de l'alphabet ou bien ajoutes-tu aussi des images pour les sons autres que les lettres? (je ne sais pas si je suis très claire ...)
    J'avais dans l'idée de créer un abécédaire pour mon fils et cela m'intéresserait de le savoir.
    Merci par avance pour ta réponse.
    Florence, une très fidèle lectrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)

      Merci pour ton retour, Florence. J'avoue que ton histoire me touche particulièrement, mon Papa à moi étant... parti... aussi... :-D Ce qui n'a pas empêché ma mère de faire son boulot de parent plutôt assez bien, et d'avoir une fille éducatrice ! :-)

      Bon courage, surtout, je sais à quel point cela est dur de tout gérer seule...

      Sans transition, pour les polices, j'utilise (je suis sous Ubuntu, mais ces polices doivent être téléchargeables de toute façon) : pour les deux écritures scriptes "Déja vu Sans" (je l'aime bien parce qu'elle est très simple, idéale pour les débutants), et "Cursif" (que je préfère à "JB Curvive Std", que je trouve moins lisible, mais c'est un goût personnel sans doute).

      Ici, je me concentre sur les lettres de l'alphabet et écarte donc l'approche par les sons autres (ch, in, an, oi etc.). C'est un parti-pris, l'idée est de faire un abécédaire classique. On peut, bien sûr, monter un autre projet qui engloberait les digrammes/trigrammes. Mais attention, il y en a beaucoup !! :-)

      Supprimer
  4. Comme c'est genial : j'aurais adoré connaitre ces genre de choses avec mes enfants (mais bons avec ce que j'avais comme bagages j'ai fait avec bonheur, ce n'est pas un regret vrai) Merci encore du partage , je me regal à chaque article et qui sait ... avec de futurs petits enfants ...

    RépondreSupprimer
  5. J ai souvent pensé à un tel projet mais je ne suis pas encore passée à l action... Ce pourrait être le bon moment chez nous aussi

    RépondreSupprimer
  6. Superbe! C'est effectivement très personnel et bien représentant de chez vous. (Les lettres pésentées renvoient quasiment toutes à un un article du blog!). Choisiront-ils Yoga pour le y? et une photo de vous en pleine action? ... :-)

    RépondreSupprimer